EN | FR

À PROPOS DES TOURNOIS

Le partenariat entre Tennis Canada et la Banque Nationale s’étend bien au-delà de la Coupe Rogers. Depuis 2005, Banque Nationale est le commanditaire en titre des Challengers Banque Nationale organisés par Tennis Canada. Anciennement connus sous le nom de Circuit Banque Nationale, ces tournois de tennis professionnel destinés au développement de l’élite permettent aux joueurs canadiens de vivre une première expérience sur le circuit et d’accumuler des points de l’ATP/WTA et de l’ITF pour ainsi améliorer leur classement mondial. Banque Nationale veut soutenir ces athlètes dans leur transition vers les rangs professionnels en proposant quatre tournois Challengers au Québec et en offrant des bourses allant jusqu’à 50 000 $. Au fil des ans, les Challengers Banque Nationale se sont fait connaître et attirent des joueurs de partout dans le monde. D’ailleurs, plusieurs joueurs parmi l’élite mondiale ont déjà pris part aux Challengers Banque Nationale, notamment nos Canadiens Milos Raonic, Eugénie Bouchard et Vasek Pospisil ainsi que l’Américain John Isner, la Slovaque Dominika Cibulkova et les Allemandes Angelique Kerber et Sabine Lisicki.

Les Challengers Banque Nationale constituent les premiers niveaux de compétition du circuit professionnel. Les espoirs ont l’occasion d’accumuler de précieux points comptant au classement mondial et de gravir les échelons, ce qui leur permet, par la suite, de participer à des tournois de plus grande envergure. « Avant l’arrivée de la Banque Nationale, trop peu de ces tournois étaient organisés au pays. Nos joueurs devaient constamment s’expatrier à l’étranger durant de longues semaines afin de tenter de récolter des points », confiait Eugène Lapierre, vice-président du tennis professionnel au Québec et directeur de la Coupe Rogers.

« Le tennis, qui occupe le premier rang dans le plan des commandites de la Banque Nationale, est une activité sportive rassembleuse à bien des égards. C’est le cas notamment des Challengers Banque Nationale qui permettent aux joueurs canadiens et internationaux de vivre une première expérience sur le circuit de la International Tennis Federation », mentionne Yann Jodoin, premier vice-président, Marketing. « Pour les amateurs de tennis des régions où ces tournois sont présentés, c’est une occasion de voir des matchs palpitants et de contribuer au programme Défi sans bruit. Depuis 2006, nous avons ainsi récolté plus de 1,5 million de balles de tennis usagées pour réduire le bruit des chaises en classe, offrant ainsi aux enfants un environnement plus propice à l’apprentissage. »

CONTACTEZ-NOUS